avatar

La fonction éthique


20-03-2016 17:31 by carado

Je réfléchis depuis un moment à une fonction mathématique pour estimer le fait qu’une action soit éthique, ou plus éthique qu’une autre. Je dis pas que l’éthiqueté de toute action devrait être mesurée avec, mais qu’il en existe une pour laquelle l’éthiqueté de toute action devrait théoriquement être mesurée avec, si on a toutes les données, et en laissant de la marge d’action.

D’abord, je vais poser une fonction de moyenne équilibrée:

$\forall e \in \{e | \forall x \in e, x \in [0;1]\}, ME(e) = \frac{\sum_{x \in e} x^{1/e}}{0.5^{1/e} \times \# e}$

Elle est équilibrée parce qu’au lieu de simplement additionner les nombres, elle leur applique une racine $e$-ième. $e$-ième plutôt que carrée car $e$ est plus mathématiquement propre que $2$ pour faire des exponentiations. Ainsi, elle favorise l’équilibrage des valeurs: $ME(\{\frac{1}{2},\frac{1}{2}\}) > ME(\{0,1\})$.

Supposons, pour $u$ un univers (un ensemble d’instants):

$INST(u) =$ ensemble d’instants de $t$ (nombres ordonnés)

$POP(u) =$ population (ensemble des personnes) de l’univers $u$, tout instants confondus

$\forall p \in POP(u), \forall t \in INST(u), DDL(p,u,t) =$ degré de liberté de la personne $g$ dans l’univers $u$ à l’instant $t$, appartenant à $[0;1]$. Une personne morte ou non-existante aura un degré de liberté de $0$, un dieu omnipotent aura un degré de liberté de $1$. Si on considère que l’univers est non-déterministe, on fait la moyenne équilibrée des degrés de liberté dans chaque possibilité avec $ME$.

Je pose: L’état éthique de l’univers $u$ à l’instant $t$:

$\forall t \in INST(u), EE(u,t) = ME(\{\int_{t}^{\inf} DDL(p,u,x)dx | p \in u\})$.

Ici, on équilibre entre chaque personne le son degré de liberté futur à partir de l’instant présent. Enfin, on a la fameuse fonction de mesure d’éthique d’une action $a$:

$\forall t \in INST(u), éthique(a,u,t) = EE(u$ où l’on fait l’action $a$ à l’instant $t) - EE(u$ où l’on ne fait pas l’action $a$ à l’instant $t)$.