avatar

« Pray for Paris »


16-11-2015 12:27 by carado

On peut voir un peu partout, comme lors des attentats de Charlie Hebdo, des images portant ou accompagnées de la mention “Pray for Paris”.

J’ai plusieurs problèmes avec ce symbolisme; ici, je mais m’y attaquer en ignorant sa provenance, parce que cette dèrnière ne devrait pas importer.

Son anglosaxonité

Je suis généralement un grand appréciateur de l’usage de la langue de la technologie; mais dans le cas présent, le fait que le message soit en anglais me semble plus représentatif d’un marketing médiatique que d’un effort de compassion avec les français/parisiens/victimes.

« eh Michel, essaie de coller un truc de paris là-dedans, ça fera sympa »

Le point du symbole de « Je suis Charlie » était de conveyer une idée simple. Essentiellement, « Je suis Charlie », c’est juste trois mots, et l’image est une aide pour la conveyer. Là encore, le symbole me dérange. Rassurez-moi, on essaie-bien de montrer de l’empathie envers les victimes d’attentats, pas de faire un buzz de « oh lol regarde c’est marrant avec la tour Eiffel ça fait un A », hein ?

Mon problème principal: la non-laïcité du message

Je suis athée. Je défend fortement la neutralité religieuse de l’état, et je tolère les quelques gus qui vénèrent le barbu magique ou le prophète indessinable. Mais comme l’a mentionné un dessinateur de Charlie Hebdo, « Merci pour vos prières pour Paris mais nous n'avons pas besoin de davantage de religion ! Notre foi c'est la musique, les baisers, la vie, le champagne et la joie !' ». La France étant un des pays les moins religieux du monde et encore plus d’Europe, c’est assez dommage de se retrouver avec un message excluant par sa nature les non-croyants, non ? (oh, et ne me commencez pas sur l’utilité de prier :-°).

Une alternative

La raison pour laquelle « Je suis Charlie » marchait aussi bien est qu’il reprennait l’idée du fameux « Je suis Spartacus », signifiant « Ah ouais, vous vous attaquez à ces idées ? Attaquez-moi aussi, alors; parce que je partages ces idées. Mais avant, regardez bien: on partage tous ces idées, alors vous avez du pain sur la planche. ». Mais quelle idée est commune aux gens du Bataclan et autres lieux visés ? Il est assez intéréssant de lire les revendications des attentats par ISIS. Apparemment, c’était avant tout une attaque contre les musulmans qui, selon ISIS, s’étaient dévié du chemin de dieu en se mêlant à la société occidentale pervertie plutôt que de faire des jihads.

Alors comment défendre les idées attaquées par ISIS ? C’est très simple: « Je suis un musulman pacifiste, ou je les accepte. »