avatar

La liberté absolue d’expression


15-09-2015 10:45 by carado

La liberté d’expression, un sujet avec des épines un peu partout dessus.

Ce jour, je vais vous parler de mon opinion sur la liberté absolue d’expression.

La quoi ?

Vu que le terme a pas l’air trop utilisé déjà sur internet, je vais ici étendre la liberté absolue d’expression à:

  1. La liberté absolue d’exprimer quelque chose à quelqu’un par n’importe quel média
  2. La liberté absolue d’envoyer une information ou donnée, de n’importe quelle nature, via n’importe quel média
  3. En extension au point 2, pour que ça fasse du sens, la liberté absolue de posséder une information ou une donnée sur n’importe quel média qui nous appartient

Par exemple, dans un contexte moderne,

  1. Je dis ce que je veux
  2. J’envoie ce que je veux par internet
  3. C’est mon disque dur, je met ce que je veux dessus.

Des limitations peuvent apparaître quant à la méthode de transmission — envoyer un message par clé-usb-que-je-te-lance-à-la-figure, ça cause des dommages physiques, et parler à quelqu’un tout le temps, ça devient du harcèlement. En revanche, je m’oppose à toute limitation par rapport au contenu transmis.

C’est pas le cas, dans nos nombreux pays libres modernes ?

Pas vraiment, non. En France, par exemple, je ne peux pas légalement envoyer, recevoir, ou avoir:

  • Des plans de bombes artisanales
  • De la pédopornographie
  • Des documents secrets qui disent où on a des espions
  • Du contenu restreint par le copyright dont je ne possède pas le droit

Quoi, t’es un terroriste pédophile assassin voleur ?

Loin de là, mais chacun de ces usages peut être — et a déjà été — sujet à des abus de la part des autorités pour

En vue de ces phénomènes, je pense que la solution la plus évidente est de s’opposer systématiquement à toute loi portant sur le contenu d’une information.

Mais du coup, les terroristes pourront terrorismer et les pédophiles pourront pédophiler !

Indice: avec les technologies modernes, ils peuvent déjà. Et même sans avoir à êtres des gourous du code réseau et de la crypto: les outils pour transmettre de façon anonyme et chiffrée de bout-en-bout se démocratisent de plus en plus.


En gros, mon point est le suivant:

  • Soit on contrôle très très fort internet avec des méthodes très intrusives, comme de l’analyse de paquets et un banissement de l’encryption ou encore des logiciels espions obligatoires sur les ordinateurs personnels, auquel cas vous êtes bien mignons, mais ça va pas encourager les gens à pas terrorismer contre l’éstablishment, et dans une certaine mesure je les comprendrai.
  • Soit on garde un internet relativement libre, auquel cas les pédophiles et les terroristes ont en effet un certain avantage. Mais dans ce cas, puisque la censure et l’espionnage systématique est, au long terme, inefficace, on peut avoir notre liberté d’expression absolue et tout ses avantages d’épanouïssement politique et intellectuel plox ?

Que l’on me comprennent bien: je suis entièrement favorable à traquer et enfermer les gens qui abusent de mineurs ou qui veulent s’en prendre à des populations civiles pour gagner soixante-douze vierges (oh, ne m’obtenez pas commencé sur la religion). Je pense juste que le faire plus efficacement en échange de devenir un état complètement sous surveillance, ça vaut pas le coup — et qu’au long terme, on va se retrouver dans un de ces deux cas.


Crédits: